v (1)

Quelle peinture utiliser pour repeindre un meuble en bois ?

Vous venez de chiner un beau meuble en bois ancien ? Vous avez envie de changer votre décoration d’intérieur en ajoutant d’autres teintes à vos meubles ? Il est grand temps de passer par la case relooking !

Types de produits, meilleure peinture, étapes à suivre, nous vous livrons tout ce que vous devez savoir pour redonner vie à vos meubles en bois.

Quelle est la meilleure peinture pour meuble en bois ?

Vous pouvez utiliser tous les types de peintures pour repeindre un meuble en bois. La majorité des peintures sont accrochées sur les surfaces en bois, peu importe leurs compositions. Votre choix va surtout dépendre du niveau de couvrance, de résistance et de finitions désirés.  

Nous dénombrons deux types de peintures spéciales bois : la peinture à l’eau et la peinture à l’huile.   

Peintures à l’eau

Le type dit « peinture à eau » regroupe plusieurs peintures qui détiennent chacune des spécificités précises.

  • Acrylique : la peinture acrylique est certainement la plus connue de toutes les peintures à eau. Tandis qu’elle est souvent employée dans le domaine de la peinture et des loisirs créatifs, l’acrylique détient des avantages, mais aussi des défauts.
  • La peinture acrylique est moins toxique que les produits solvants, elle a très peu d’odeur, elle sèche rapidement, mais elle est aussi assez fragile.  
  • Gouache : la gouacheest la deuxième peinture à eau la plus connue. Elle n’est pas du tout imperméable ce qui fait qu’elle ne peut être utilisée sur un meuble en bois qu’en cas d’une pose de vernie par-dessus la couche de peinture.
  • Caséine : la peinture caséine est extraite de la protéine de lait. C’est une peinture au rendu très mat et à l’effet velouté. Elle a un pouvoir très résistant, ce qui fait d’elle un bon choix pour vos meubles.

Peinture à l’huile

Le deuxième type de peinture regroupe les fameuses peintures à huiles. Elles sont en globalité des options solides pour repeindre votre meuble en bois :

  • Glycérophtalique : composée d’un mélange de pigments, de solvant organique et de résine, la peinture glycéro a l’avantage d’être très résistante avec un pouvoir opacifiant parfait. La peinture glycérophtalique nécessite cependant un temps de séchage relativement long.  
  • Céramique à froid : la céramique à froid permet de peindre facilement des meubles en offrant un rendu proche d’un effet porcelaine. Elle peut éviter le fait d’appliquer une couche de vernis.

Généralement, la peinture glycérophtalique ou l’acrylique multi support avec une couche de protection sont à privilégier.  

Comment bien peindre un meuble en bois ?

Après avoir choisi votre peinture, vous voilà au moment le plus croustillant : la peinture ! Nous partageons avec vous les 6 étapes incontournables pour repeindre un meuble en bois comme un professionnel.

Avant de commencer, munissez-vous d’un masque, de lunettes de protection et de gants. Mettez-vous ensuite dans une pièce aérée avec un sol protégé d’un vieux drap ou d’une bâche. Prêt ? Allons-y !  

Étape 1 : Nettoyez la surface

Il faut commencer parfaitement pour avoir un rendu final tout aussi parfait. Cette étape est donc cruciale et consiste à s’assurer que la surface de votre meuble soit propre.

A l’aide d’un chiffon humide suivi d’un chiffon sec, nettoyez la surface du meuble et séchez-la par la suite. Le but est d’enlever la poussière, les impuretés et surtout la graisse si elle est présente.

Si la surface est trop grasse, employez une solution savonneuse (eau et savon de Marseille) et assurez-vous de bien sécher la surface. Il ne doit pas rester d’humidité.

Si possible, enlevez les poignets, les boutons ou les accessoires attachés à votre meuble afin d’éviter qu’ils ne reçoivent des éclaboussures de peinture par erreur.

Étape 2 : Poncez votre meuble

A présent, il est temps de poncer la surface de votre meuble pour que la peinture puisse bien s’accrocher.

Avec un papier de verre à gros grains, poncez la surface de votre meuble une première fois. Passez ensuite un second ponçage avec un papier de verre à grains moyen. Dépoussiérez ensuite la surface à l’aspirateur.

Attention : poncez toujours dans le sens du veinage du bois et veillez à ne pas travailler au même endroit, sinon vous risquez de le creuser.

Étape 3 : Remplissez les trous

Cette étape peut être optionnelle si votre meuble en bois est encore neuf. Cependant, s’il a du vécu, il est très probable qu’il ait des fissures ou des trous.

Grâce à une pâte à bois et une spatule de bricolage, comblez tous les orifices présents. Laissez la pâte sécher selon le temps de séchage indiqué sur la pâte à bois.

Pour finir, poncez les zones comblées pour égaliser toute la surface à nouveau.  

Étape 4 : Préparez le mélange de votre peinture

Il est temps d’attaquer les choses sérieuses.

Ouvrez le pot de peinture et remuez-le afin d’homogénéiser le mélange.

  • Si vous avez opté pour une peinture acrylique, diluez la peinture dans 10% de son volume en eau.
  • Si vous avez opté pour une peinture à l’huile, diluez la peinture dans 10% de son volume en solvant (white spirit)
  • Si vous avez opté pour une peinture à l’eau, vous pouvez l’utiliser comme telle.

Étape 5 : Commencez par une sous-couche

Appliquez une sous-couche d’apprêt pour unifier la surface et permettre une plus grande adhérence des prochaines couches de peinture.

Au départ, appliquez cette couche au pinceau pour mieux cibler les détails : les angles, les jointures, etc. Passez ensuite au rouleau pour le reste du meuble.

Si le bois de votre meuble est très foncé, vous pouvez appliquer une deuxième sous-couche.

Étape 6 : Peignez l’intégralité du meuble

Peignez ensuite l’entièreté de votre meuble de l’intérieur de la surface à l’extérieur. Tout comme la sous-couche, commencez au pinceau pour les détails et continuez au rouleau.

Il vous faut en moyenne deux couches. Attendez que la première sèche et procédez à la seconde pour avoir un rendu plus épais.

Vous pouvez vernir la surface si vous le souhaitez.

Terminez les étapes en remettant en place les accessoires que vous avez retirés au préalable. Et voilà !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *